Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité - Page 15

  • GRIPPE AVIAIRE: doit-on croire le gouvernement?

    Comme nous l'avons tous entendu, le Gouvernement rassure.... consommer de la volaille est sans risque pour l'homme si la viande est suffisamment cuite. Le gouvernement veut rassurer les français pour limiter les chutes des ventes constatées. D'ailleurs, une opération publicitaire devrait bientôt voir le jour, pour la petite somme de 2 milliards d'Euros. J'espère que pour ce montant, quelques français changeront d'avis!

    Sans vouloir jouer de la psychose actuelle, j'aimerai simplement faire deux observations, une d'actualité, l'autre historique:

    - le développement de l'épidémie de chikungunya  transmise par les moustiques dans les îles de la Réunion et de Mayotte, montre les dysfonctionnements de l'Etat. J'arrête cependant tout de suite la Gauche, qui hurle aujourd'hui à l'inaction de la Droite.... malheureusement, je ne les ai pas beaucoup entendu avant cette belle reprise politique. Droite ou gauche, les dysfonctionnements sont commun. Pour ma part, je reconnais que j'avais été assez choqué d'apprendre au début de la médiatisation, que malgré cette épidémie, on laissait toujours les touristes aller et venir. Quoiqu'il en soit, la gestion de cette crise n'est pas rassurante. Vous me direz que la grippe aviaire a elle connu un intéressement national et mondial très très poussé.... achat en masse de médicaments, médiatisation très forte....

    - sur les conséquences de la grippe aviaire, doit-on réellement croire tout ce qui est dit??? Rappelez-vous lors de l'explosion de  Tchernobyl et le fameux nuage radioactif.... celui-ci s'était miraculeusement arrêté aux frontières de la France!!!!!!!! Aujourd'hui, l'on sait que de nombreux cancers et autres maladies pourraient trouver leurs origines dans les résidus radioactifs entraînés par l'explosion. La population de l'époque avait été trompée.... mais sans vouloir rajouter à la polémique, un gouvernement commettant des fautes qu'il soit de gauche ou de droite, n'admet jamais ces erreurs .... même pas lorsqu'elles entraînent de nombreux morts (doit-on parler du sang contaminé...).

     

    Ne doit-on pas douter de ce que l'on veut bien nous dire? Sans vouloir porter préjudice aux éleveurs (qui seront de toute façon indemnisée), ne doit-on pas à notre tour appliquer un principe de précaution?????

  • Dérives démocratiques ou démocraties à la dérive

    Le titre peut sembler un peu provocateur... et pourtant!

    On assiste à deux phénomènes aux conséquences similaires: une atteinte aux principes démocratiques, mêmes principes vantés par les sociétés démocratiques occidentales.

    J'utilise l'expression  "dérives démocratiques" pour qualifier certains mécanismes et stratégies mis en oeuvre par certains gouvernements occidentaux pour protéger, selon eux, la démocratie; alors que ces mêmes mécanismes peuvent largement être soumis à critiques. Sous couvert de vouloir protéger la démocratie et la liberté, des pays se sont attribués le droit de violer différents droits fondamentaux, notamment pour lutter contre le terrorisme. Les exemples ne manquent malheureusement pas: enfermement d'individus dans les camps de Guantanamo sans respect des conditions de détention, des durées de détention ou des garanties pour être jugé convenablement et ce en violation d'ailleurs du droit international.... actes de tortures sur des prisonniers dans les prisons irakiennes, dont certains actes m'ont fait repenser à des témoignages de sévices vécus par des victimes de Klaus BARBIE pendant l'occupation nazie..... affaire des enlèvements, transports en avion et interrogatoires dans des pays aux législations "souples".... écoutes téléphoniques sans autorisation..... Notons que la principale démocratie mise en cause est :  les Etats-Unis.

    Pour support sur cette observation: http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=11878&Cr=droits&Cr1=guantanamo  A travers ce lien, vous trouverez un article sur le site des Nations Unies exposant le rapport de cinq experts dénonçant les pratiques qualifiées de torture pour le camp de Guantanamo.

     

    La seconde expression "démocraties à la dérive" se rapporte à des démocraties qui se voient reprocher de lourds  dysfonctionnements créant des violations aux droits fondamentaux. L'exemple le plus récent tient biensûr dans les critiques opposées à la France. Un rapport sur la France du commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe dénoncent les problèmes touchant  l’administration de la justice, les conditions de détention, le traitement des étrangers arrivant sur le territoire, l’asile et les procédures d’expulsion, la discrimination et la xénophobie, les violences domestiques et la traite des êtres humains. La France, (pseudo pays des droits de l'homme), est pointée du doigt. La France n'est biensûr pas le seul pays à devoir faire face à une évolution de la criminalité, à une évolution des contentieux, à une évolution des délinquants (mineurs), à la vétusté des "prisons".... Elle illustre cependant les problèmes que les anciennes démocraties doivent rapidement résoudre pour pouvoir continuer de se arguer d'être des pays démocratiques, donneur de leçons.  

    Pour support sur cette observation: http://www.coe.int/ vous pouvez télécharger dès maintenant le rapport du commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe. Voir aussi: http://www.coe.int/T/F/commissaire%5Fd.h/unit%C3%A9%5Fde%5Fcommunication/

     

    Pour conclure de façon un peu plus positive:  quand bien même ces pays démocratiques se trouvent critiqués, je pense qu'ils n'ont pas de leçon à recevoir de certains autres pays dont les violations des droits de l'homme et les discriminations sont ancrées dans leur tradition. Quoiqu'il en soit, il est impératif à la France, aux Etats-Unis.... de rapidement effacer ces violations. Ces pays restent des modèles pour les démocraties naissantes.... Malgré ces violations, il faut rappeler que nombre d'institutions permettent de faire valoir ces droits: tribunaux nationaux, Cour Européenne des Droits de l'Homme, Cour de Justice des Communautés Européennes (contentieux encadrés), Médiateur Européen (contentieux encadrés), Nations Unies....... ainsi que la possibilité de trouver l'assistance de nombreuses associations....

  • Audition constructive du Procureur de la République Gérald Lesigne

    Les auditions faites par la Commission d'enquête sur l'affaire Outreau se sont poursuivies aujourd'hui avec l'audition du Procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de Boulogne-sur-Mer Gérald Lesigne.

    Pour ma part, j'ai assisté à une audition que je qualifierais de constructive. Soulignons dès maintenant que M. Le Procureur a répondu aux questions, sans aucune assistance, et en toute sincérité selon ces propres termes. D'ailleurs, l'ensemble de ses réponses était fluide, posé et immédiat. Cette audition se démarquait de fait de l'audition de la veille, du juge Burgaud aux réponses réfléchies, troubles et hésitantes.

    M. Le Procureur a fait part de son avis sur les erreurs qu'il a pu commettre et s'en est expliqué. Il a indiqué certaines difficultés relevant de la procédure pénale actuelle; comme par exemple en matière de détention provisoire, il a indiqué l'insuffisance de l'audition devant le Juge des Libertés et de la Détention suggérant un véritable débat au fond. Il propose le renforcement du rôle de ce juge, rôle trop artificiel. Il a aussi indiqué le fait, qu'en pratique, le juge d'instruction est une sorte de super enquêteur qui compile, réuni, recherche les charges nécessaires au renvoi devant la juridiction. Il a expliqué que le doute n'était pas présent, ou pas assez en tout cas lors de l'instruction; faisant frissonner les députés (dont certains sont d'anciens magistrats), ces derniers soulignant que le doute est un élément fondamental qu'ils pensaient acquis dans la procédure.

    En revanche, j'ai été surpris par certaines questions voire reproches fait par certains députés marquant une certaine méconnaissance de la procédure pénale. Par exemple, un député a demandé à ce qu'une ordonnance de non-lieu soit rendu dès maintenant à l'encontre de l'accusé souffrant d'un handicap (M. Couvelard) lui empêchant d'avoir commis les actes reprochés, la justice s'étant basée sur l'article 122-1 du Code Pénal (irresponsabilité pour trouble psychique ou neuropsychique)  pour ne pas poursuivre. Il n'a donc toujours pas été réhabilité. Or, le juge ayant été déssaisi, une telle ordonnance n'est plus possible. Il a fallu répété à plusieurs reprises cette impossibilité procédurale, M. Le Procureur proposant alors l'envoi d'une lettre explicative. On a aussi reproché à M. Le Procureur d'avoir indiqué dans son réquisitoire définitif, à l'encontre de l'accusé décédé, l'extinction de l'action publique du fait du décès, sans plus de précision. Il a à mon sens justement répondu, expliquant que c'était pour lui une forme d'humilité puisque l'individu décédé ne pouvait plus débattre contradictoirement de cette intervention (puisque décédé). Il a justement noté qu'une telle intervention serait assez "facile" pour un indiviu dont on pense qu'il était innocent, mais beaucoup plus délicate dans un cas où il existe des faits à charge.

    Selon moi, l'audition de M. Lesigne peut être un élément constructif pour la commission d'enquête. La Commission était face à un practicien du droit ayant une grande connaissance des rouages de notre procédure pénale. Je concluerai en indiquant que la majorité des réformes qui seront proposées par la Commission, parfois soufflées par les auditions, impliqueront l'allocation de moyens humains et financiers à la justice. Par exemple, établir de nouvelles auditions obligatoires ou plus longues devra être fait dans l'optique du respect du délai raisonnable (CEDH). La justice se verra-t-elle allouer les moyens humains et financiers nécessaires? ... alors qu'il semble que ceux-ci apparaissent déjà insuffisants...

  • Ampleur médiatique de l'affaire d'Outreau

    Faisant suite aux auditions des accusés de l'affaire d'Outreau puis de leurs avocats; le juge Burgaud sera auditionné demain après-midi devant la Commission mise en place. Celui-ci a largement été mis en cause pour les erreurs commises dans cette affaire. Les acquittés et leurs avocats ont critiqué certains comportements du juge. Demain, ce dernier s'expliquera, ce qui permettra de développer les indications qu'il avait dejà formulé lors d'un interview dans l'Express.  

    Cependant, on peut aussi relever l'ampleur médiatique qu'a connu cette affaire. Les médias se sont emparés de cette affaire. Certains ont critiqué la diabolisation des accusés au début de l'affaire, alors qu'aujourd'hui on assiste à une réhabilitation médiatique de ces victimes judiciaires, les médias se tournant désormais vers le juge. Cette pression médiatique peut sembler assez critiquable par sa démesure. De la diabolisation des mis en cause, on diabolise désormais le juge. Peut-on aussi parler d'erreur médiatique à côté de cette erreur judiciaire? La pression médiatique n'était-elle pas un des facteurs des dysfonctionnements de la justice dans cette affaire? Tout ceci n'est qu'appréciation que chacun peut se faire.... en tout cas, demain en direct, TF1 et d'autres chaînes diffuseront cette audition, avec des émissions spéciales.... la pression médiatique fait rage: sentiment de culpabilité ou volonté d'information?

    A suivre.

  • En bref... (Elements sur la protection diplomatique)

    Voici le dernier communiqué du Ministère des Affaires étrangères au sujet des caricatures de Mahomet.

    (Estimez-vous que les autorités libanaises et syriennes font le nécessaire pour assurer la protection des bâtiments des missions diplomatiques européennes ?)
    Nous condamnons les incidents qui se sont déroulés à Damas samedi et à Beyrouth dimanche qui ont conduit à l'incendie ou à la mise à sac de plusieurs représentations diplomatiques ou consulaires. Nous avons déjà eu l'occasion d'exprimer notre solidarité avec les Etats qui ont été victimes de ces atteintes injustifiables à la Convention de Vienne. Cette convention prévoit qu'il est de la responsabilité des Etats hôtes d'assurer la protection des locaux diplomatiques et consulaires.
    Nous souhaitons que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ces graves incidents.

    (Seriez-vous favorable à une initiative européenne pour tenter d'apaiser la crise provoquée dans le monde arabo-musulman par la publication en Europe de caricatures du prophète Mahomet ?)
    Une réunion consacrée à ce sujet se tiendra à Bruxelles aujourd'hui afin d'examiner les moyens de parvenir, dans le dialogue, à l'apaisement.
    Nous saluons toutes les initiatives visant à calmer les esprits dans cette affaire.

    (Avez-vous pris des mesures particulières pour renforcer la sécurité des intérêts français dans le monde arabo-musulman ? Quelles sont les nouvelles consignes, après les dernières violences, aux ressortissants français dans ces pays ?
    La sécurité de nos ressortissants est au centre de nos préoccupations. La France a pris toutes les mesures nécessaires pour protéger nos compatriotes.
    Sur le site "conseils aux voyageurs" figurent les consignes destinées à nos ressortissants se rendant dans ces pays.

    (Certaines société de distribution françaises, entre autres Carrefour, ont décidé de retirer les produits danois de leurs magasins dans les pays du Golfe. Avez-vous un commentaire et est-ce une décision motivée ? De surcroît, est-ce qu'il y a des boycotts contre des produits français à l'heure actuelle dans la région ?)
    Je n'ai pas de commentaire particulier sur une décision qui relève d'une entreprise privée.
    Je n'ai pas connaissance, à ce stade, d'appels au boycott de produits français.


    Dans ce communiqué, on relève essentiellement la condamnation des destructions opérées à l'encontre des représentations diplomatiques ou consulaires. Ces destrcutions ont été faites en violation de la Convention de Vienne du 18 avril 1961. Rappelons que selon l'article 22 de la convention, "1. les locaux de la mission sont inviolables. Il n'est pas permis aux agents de l'Etat accréditaire d'y pénétrer, sauf avec le consentement du chef de la mission. 2. L'Etat accréditaire a l'obligation spéciale de prendre toutes mesures appropriées afin d'empêcher que les locaux de la mission ne soient envahis ou endommagés, la paix de la mission troublée ou sa dignité amoindrie....". Les autres articles posent la protection diplomatique des archives et documents, des moyens de communication (courrier, valises, colis...). Enfin, la personne de l'agent diplomatique est inviolable, il jouit d'une immunité de juridiction...  http://www.doc.diplomatie.fr/BASIS/pacte/webext/multinde/DDD/19610126.pdf  

    Face à ces destructions, on ne peut que constater et regretter les entraves aux relations internationales. De tels actes remettent en question la sécurité des relations diplomatiques. Or, ces relations sont à la base des échanges possibles entre deux pays. De telles violations pourraient avoir des conséquences graves pour la continuité des relations diplomatiques, et par extension commerciales - financières, entre ces Etats. Notons enfin, que le Danmark est un Etat de l'Union Européenne (contrairement à la Norvège), ce qui pourrait entraîner une position unilatérale de l'Union Européenne à l'égard de ces Etats, où l'on peut désormais douter de la sécurité de l'ensemble des représentations diplomatiques.

  • Google vs/ Gouvernement Américain

     

                                                                                  VS/

     

     

    Le gouvernement américain a demandé au moteur de recherche Google de lui fournir la liste d'un million de sites web visités à travers le moteur. Cette mesure vise à l'application d'une loi de 1998 sur la lutte contre la pornographie, notamment la pornographie infantile.

    Google se refuse à coopérer  justifiant son attitude par la liberté d'expression ainsi que vis-à-vis de ses clients. D'autres moteurs n'auraient pas tentés de s'opposer au gouvernement américain. AOL et Yahoo auraient déjà fournis les listes... 

    Je suis tout à fait d'accord pour agir contre la pornographie infantile. D'ailleurs, une position inverse apparait complétement impossible. Cependant, je ne suis pas convaincu de l'intérêt pour le gouvernement américain d'avoir ces listes de sites web pour lutter effiaccement contre ce grave problème. La lutte contre cette criminalité demande une action minutieuse et délicate, non un fichier étendu de sites et d'internautes.

    De plus, compte tenu des différents dérapages du gouvernement américain, la volonté d'obtenir ces listes me semble être un nouveau moyen détourné pour décrypter les agissements des citoyens américains et étrangers. Les dérives peuvent être nombreuses, comme par exemple la possibilité de répertorier les sites web à caractère homosexuel ou tout simplement les internautes de sites pornographiques (quelqu'ils soient) dans une amérique puritaine.

    Il semble nécessaire de rappeler un principe fondamental: LA LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE NE PEUT PAS PASSER PAR LA VIOLATION DES DROITS FONDAMENTAUX DE L'HOMME.  Malheureusement, il semble que sous couvert de la lutte contre certaines criminalités (notamment le terrorisme), des pays occidentaux remettent au goût du jour violations de la vie privée, utilisation de la torture, etc.... Cette remarque vise les Etats-Unis mais pourrait aussi être faite à l'encontre de certains pays européens à l'image du Royaume-Uni. Il est nécessaire d'^ter attentif et réactif à l'encontre de ces pratiques....

  • Toujours rappelé à la réalité!

    La vie est tout de même bizarrement faite. Enfin, si on peut dire. Sans vouloir faire de débat philosophique, je voulais vous faire partager les rappels à la réalité que l'on reçoit chaque jour, comme pour moi ce soir....

    Je suis allé au restaurant ce soir, en très bonne compagnie. Nous avons très bien mangé, restaurant typique de ma région, dans un cadre aussi original que traditionnel.

    A la fin du repas, au moment de partir, j'ai attrapé deux cartes postales publicitaires que l'on trouve de plus en plus dans les lieux publics. Voici ce qu'il y avait dessus:

    - la première montre un enfant décédé, et l'on peut lire:  "600 000 HIV-positive babies are born every year"

    - la seconde présente un communiqué de la FIDH (Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme) dans un caractère écrit de plus en plus petit:  "LA CHINE UN MARCHé DE PLUS D'UN MILLIARD DE CONSOMMATEURS OU TORTURES EXECUTIONS EXPULSIONS FORCEES SONT TOUJOURS EN VIGUEUR CONTINUE DE VIOLER ET DE BAFOUER LES LIBERTES LES PLUS FONDAMENTALES MAIS IL FAUT PAS TROP EN PARLER PARCE QU'IL Y A QUATRE MILLIARDS D'EUROS DE CONTRATS EN JEU"

    Cela fait réfléchir... On se dit tellement de choses en même temps..... quel monde bizarre avec tellement de belles choses et tellement de choses horribles.... et quelle chance l'on peut avoir... 

    Nous avons quitté le restaurant, et après une petite balade dans le centre de la petite ville où nous avons diner, nous avons repris la voiture pour rentrer. Il y avait du brouillard. Sur la route, nous avons dépassé un carambolage, où un des quatre véhicules accidentés étaient complétement défoncés: le coffre avait écrasé les banquettes arrières. Je souhaites qu'il n'y ait pas eu de victime. Là encore, on est rappelé à la réalité, aux risques de la vie, aux dangers que certains prennent......

    Tous ces moments de cette soirée, nous rappellent tellement de drames de notre monde à notre époque. Il nous incite à nous battre pour qu'il soit meilleur, et à profiter de ces moments avec notre famille et nos amis.....

    Je voulais juste vous faire partager cette soirée.... Je vous laisse réfléchir à votre tour.

  • La Pologne: pays ouvertement homophobe au sein de l'Union Européenne et du Conseil de l'Europe!!!

    Aucune réelle réaction.....

    Ni en France (ce qui en me choque pas), ni dans d'autres pays européens, ni au sein de l'Union Européenne, ni au sein du Conseil de l'Europe....

    A croire que la protection assurée par la Cour Européenne des Droits de l'Homme connaît une exception..... les homosexuels.

    A trop écrire de commentaires sur ce sujet, je vais finir par croire que les citoyens homosexuels sont des citoyens de "seconde zone".... ce ne sont même pas des citoyens dans certains pays (les pays appliquant la charia, les Emirats arabes, la chine, l'Egypte....)... mais dans des pays européens, cet état de fait est largement plus choquant.

    Heureusement, pas de quoi s'inquiéter... d'ailleurs, les actualités françaises traitent à peine du sujet, preuve est bien que cela n'est pas grave..... et pourtant, pas loin de chez nous, dans un pays qui a rejoint l'Union Européenne et ses valeurs démocratiques..... le président est ouvertement homophobe.  Après une campagne à l'élection présidentielle virulente envers les homosexuels, la "marche des fiertés" (gaypride) est interdite à Poznan. Des manifestations ont alors été organisées (le samedi 26 novembre), dans deux villes du pays pour protester contre cette tentative du nouveau gouvernement  d'interdire les manifestations d'homosexuels. En plus des affrontements avec la police, des contre-manifestants ont pu crier des sloggans en souvenir des horreurs nazis.... Ne faut-il pas avoir peur de la Pologne?

    Comme le précise fort bien Hasting, on refuse l'entrée de la Turquie en raison de ces différences culturelles et religieuses... pourtant, au sein même de l'Union Européenne et du Conseil de l'Europe, un Etat ouvertement homophobe peut librement agir sans aucune réaction!!!!

    Je me permets donc de tirer le signal d'alarme... et d'en parler, car avec un peu de chance, si les citoyens se sentent concernés... les politiques y verront peut-être un intérêt!!!

  • Anniversaire de la laïcité: 100 ans

    On en parle beaucoup ces jours-ci.

    La laïcité a 100 ans.

    De nombreux articles sont parus ainsi que d'articles de blogs.....

    Je voulais indiquer ici la façon originale choisie par  LCP-Assemblée Nationale et TV5 pour illustrer cette question: ces deux chaînes (dont une chaîne parlementaire) ont décidé de diffuser un film documentaire sur les débats du début du siècle dernier (1904) sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

    Je n'ai pas eu encore l'occasion de voire le film documentaire. J'attendais donc pour pouvoir écrire un commentaire. Réflexion faite, je trouve dommage de ne pas indiquer les diffusions de ce documentaire qui peut être tout à fait intéressant. Nous pourrons alors débattre de son intérêt ensemble....

    LCP-Assemblée Nationale (TNT)

                    Vendredi           16/12/2005 à 23h30 

     

    Dimanche 18/12/2005 à 13:00
      Dimanche 25/12/2005 à 01:00
  • Le Royaume-Uni et l'homosexualité

     

    Je pense que la cause homosexuelle n'aura jamais autant occupé l'actualité que ces derniers mois. Il y quelques jours la Belgique prenait le chemin vers l'adoption pour les couples de même sexe. Aujourd'hui, le Royaume-Uni acceptant dejà l'adoption, ont adopté leur pacte civil réservé aux homosexuels. Il est en tout point identique au mariage homosexuel. Aucune discrimination entre hétérosexuels et homosexuels!

    En comparaison avec la France.... tous les points comparatifs ouvrent un traitement différent entre hétéros et homos en France (fiscalité, en cas de décès du conjoint...). Seul avantage du PACS en France, il est ouvert à tous, au Royaume-Uni, il est réservé aux homosexuels (étant donné que les droits et obligations sont identiques à ceux du mariage, on ne voit pas l'intérêt qu'un couple hétérosexuel l'utilise!). En France, on préfére avoir une attitude discriminante envers les homosexuels.... Heureusement, nos députés et nos sénateurs s'horrifient à l'idée de penser que pendant les siècles derniers, on interdisait le mariage aux noirs.... Espérons qu'au siècle prochain, les députés s'horrifieront de l'attitude des députés et sénateurs français envers les homosexuels. 

    Pays des droits de l'homme!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!