Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 septembre 2006

Roumanie et Bulgarie : vers L'Europe à 27

La préparation de cette adhésion a débuté depuis plus d'une dizaine d'années. La Roumanie a déposé sa candidature pour l'adhésion le 22 juin 1995, et la Bulgarie le 14 décembre 1995. Néanmoins, ces adhésions ont suscité des incertitudes, notamment concernant la date exacte d'adhésion, décidée en décembre 2004 au 1er janvier 2007.

La Commission Européenne a émis son avis favorable à l'adhésion des deux Etats à l'Union Européenne le 22 février 2005 (http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/site/fr/oj/2005/l_157...);  le Parlement européen a donné en avril 2005 son avis conforme à l'adhésion pour le  1er janvier 2007 (http://www.europarl.europa.eu/news/expert/background_page...).

Le traité d'adhésion a été signé le 25 avril 2005 à Luxembourg (http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/site/fr/oj/2005/l_157...). Ce traité est similaire au traité d'ahésion des Etats membres ayant adhérés à l'Union le 1er mai 2004 (République Tchèque, Estonie, Chypre, Lettonie, Lituanie, Hongrie, Malte, Pologne, Slovénie, Slovaquie), à l'exception d'une nouvelle clause qui prévoit une possibilité de report de l'entrée dans l'Union si il ne sont manifestement pas prêts à l'article 39 du protocole d'adéhsion (http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/site/fr/oj/2005/l_157...). Les institutions européennes ainsi que plusieurs Etats membres ont souligné la nécessité que les deux Etats renforcent ces réformes pour pouvoir être en mesure d'adhérer à cette date. Le point important semble la nécessaire réforme de l'appareil judiciaire soit le domaine de la justice et des affaires intérieures (JAI) et le domaine de la concurrence.

D'un autre côté, il a été demandé aux Etats membres de respecter eux-aussi leur engagement en respectant les délais du processus de ratification du traité d'adhésion. Concernant la procédure de ratification en France, l'Assemblée Nationale a autorisé la ratification du traité le 27 juin 2006 (http://www.assemblee-nationale.fr/12/ta/ta0592.asp); le projet de loi (http://www.senat.fr/leg/pjl05-429.html) sera discuté en séance publique devant le Sénat lors de la séance du mardi 3 octobre 2006.  La France devrait donc respecter ses engagements. Pour entrée en vigueur, le traité doit être ratifié par les 27 Etats parties. 

Il reste donc quelques incertitudes autour de cette future adhésion qui dépendent essentiellement des deux Etats demandeurs. Si tout se passe bien, l'Union Européenne devrait donc compter 27 Etats membres. Les autres incertitudes toucheront alors le fonctionnement de l'Union Européenne en général. Alors que l'on remarque les difficultés dans son évolution, symbolisées par le blocage de la Constitution Européenne; on peut devenir pessimiste quant à une possible et véritable évolution à 27 Etats membres... surtout dans les domaines soumis à l'unanimité des membres comme le domaine de la justice et des affaires intérieures! Amenons une touche d'optimisme en rappelant que la Constitution Européenne peut toujours être adoptée si l'ensemble des Etats membres la ratifient, nécessitant cependant que les Etats l'ayant refusée changent de position.

Le Président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso, a confirmé l'état de ce processus d'adhésion ce 26 septembre 2006 (http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=S...).
 

En conclusion, notons que deux autres pays ont entamé un processus d'adhésion: la Turquie et la Croatie. Néanmoins, d'autres incertitudes entourent ces adhésions dont notamment celle de la Turquie....

20:15 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Droit Européen

21 septembre 2006

M. SARKOZY dénonce une "démission" de la justice: ou quand on utilise les appréhensions de l'opinion publique dans sa campagne présidentielle

Nicolas SARKOZY s'est exprimé en matière de sécurité en faisant une comparaison entre le bilan national caractérisé par une baisse de la délinquance, et la situation "inacceptable" en Seine-Saint-Denis. Il a indiqué l'affectation de 3 000 policiers supplémentaires. Cependant, il a donné comme explication possible de la situation en critiquant la justice. Voici la phrase qui crée la polémique actuelle:

"Depuis le début de l'année, le nombre d'écroués dans le département est en baisse de 15,5 %. Cela témoigne d'une forme de démission. J'aimerais que l'on m'explique comment on empêche un délinquant de récidiver si l'on n'a pas le courage de le mettre en prison."

Le terme "démission" a largement suscité la révolte côté magistrats. Guy Canivet, premier président de la Cour de cassation, sera reçu à l'Elysée. Tous dénoncent une nouvelle atteinte à l'indépendance de la justice.

Je voudrai aborder cette polémique par deux observations :

----- Je pense sincèrement que l'opinion publique pense profondément la même chose. Selon moi, une grande partie de l'opinion publique comprend mal pourquoi de nombreux délinquants ne se voient pas condamnés à un emprisonnement ferme, ne purgent pas leur peine, voient leur peine amnistiée.... Le Ministre de l'Intérieur se trouve en pleine campagne présidentielle, et utilise le thème de la sécurité dans le débat politique.

------ Cependant, je pense que ce n'est ni le rôle ni une déclaration à faire pour un Ministre de l'Intérieur. Si il reprend une idée assez commune auprès de nombreux citoyens; il n'exprime pas une observation juste dans un domaine aussi complexe. Pour m'expliquer, je ne donnerai que quelques exemples:

- d'une part, il fait abstraction du principe d'individualisation de la peine ou de l'utilisation des peines alternatives à l'emprisonnement, des mécanismes de réduction de peines....;

- d'autre part, y-a-t-il des places en milieu carcéral, quand on sait que certains établissements sont occupés à 120 ou 140%;

- de plus, la justice réclame chaque année des moyens humains, administratifs et financiers supplémentaires.....;

- enfin, l'exemple le plus ironique en la matière, porte sur les amnisties annuelles .... qui dépendent uniquement du pouvoir du chef de l'Etat!

Il est certain que le Ministre de l'Intérieur connaît l'ampleur du sujet et la complexité du débat en la matière. Il joue le jeu de la campagne présidentielle avec des déclarations percutantes. Cependant, je ne suis évidemment pas en accord avec cette déclaration. Donnons les moyens à la justice de faire son travail... et à ce moment là, il sera permi de critiquer. Certes, il y a des dysfonctionnements, comme l'affaire d'Outreau symbolise; malheureusement, je pense personnellement que nombreux dysfonctionnements résultent  du manque de moyens que de la démission de la justice!

12 septembre 2006

UN PSEUDO PEUT CACHER N'IMPORTE QUI --- SOYEZ VIGILANTS SUR INTERNET : une nouvelle campagne d'affichage

 

medium_9_23_20059_22_2005image001.jpg

Vous avez certainement vu cette affiche, ou le spot publicitaire télévisé ou radiodiffusé: "UN PSEUDO PEUT CACHER N'IMPORTE QUI --- SOYEZ VIGILANTS SUR INTERNET". Voici le titre de la nouvelle campagne d'affichage d'ACTION INNOCENCE (organisation non gouvernementale contribuant à préserver la dignité et l'intégrité des enfants sur Internet)visant à sensibiliser les utilisateurs d'Internet, et biensûr en premier lieu les mineurs.

Le but de cette campagne est de rappeler qu'Internet, outre son fabuleux potentiel d'informations et de communication, se trouve aussi être la source de nombreux types de criminalité:  escroquerie, piratage, pédopornographie.... Avec cette affiche, l'on veut rappeler aux plus jeunes que lors de discussion via les Tchats, les forums de discussions ou les messageries instantanées, les différentes personnes avec lesquelles on communique, cachées derrière un pseudonyme, ne sont pas forcément les personnes que l'on imagine. Il apparait alors nécessaire de rester vigilent, de ne pas communiquer son adresse et ses numéros de téléphonne, et de ne pas se rendre à un rendez-vous fixé dans de telles conditions.

Cette campagne doit permettre aussi aux parents de prendre conscience des dangers d'Internet, et d'apporter une attention plus particulière lorsque leurs enfants surfent. Car au-delà du risque de communiquer avec un individu autre que celui qu'il prétend, Internet permet l'accès à des sites pornographiques, d'horreur et de violence en total libre accès. De nombreux programmes et logiciels sont désormais proposés. D'ailleurs, la majorité des fournisseurs d'accès propose un programme de contrôle d'accès, et ce, de façon gratuite (le risque restant que les adolescents souvent plus doués que les parents, neutralisent ces barrières assez facilement).

On peut regretter que cette campagne est eu lieu en pleine saison estivale... où les familles sont en vacances, loin de leur habitation, de leur ordinateur....

J'aimerai ajouter deux petites observations: 

 - outre ce problème, la question se trouve de plus en plus débattu au sujet des blogs. Nombreux blogs servent  à débattre d'idées politiques, philosophiques, juridiques.... mais la très grande majorité des blogs apparaissent comme un roman photos ou un journal intime: on y retrouve de nombreuses photos, les amis et la famille, l'habitation, les histoires de coeur, les problèmes personnels .... Bien que certains blogs sont munis d'un code d'accès, la très forte majorité sont en accès libre pour tous les internautes. De tels blogs très riches en photos et commentaires peuvent être la source de cambriologes ou pire. Il semble possible de souligner les mêmes risques, voire d'indiquer que la situation peut être plus dangereuse, avec les émissions du type "Ma DV et moi", où un adolescent raconte sa vie pendant 5 jours. (Emission qui était diffusée sur NRJ 12). Il se dévoile quant à ces habitudes, son entourage, son habitation... Ces types de support peuvent apparaitre comme dangereux. Il semble nécessaire d'être vigilent en la matière.

- la seconde observation porte sur l'attention porté sur l'inconnu, "violeur d'enfants". Comme ce fut précédemment le cas, on met souvent l'accent sur le danger que représente l'inconnu pour l'enfant. Chaque parent apprend à son enfant de se méfier de "l'inconnu". Certes, il est nécessaire d'être méfiant vis-à-vis d'un inconnu. Cependant, il ne faut surtout pas oublier et omettre de rappeler que les milliers d'enfants victimes, chaque année, de violences, de maltraitances ou d'agressions sexuelles, le sont le plus souvent par un auteur proche de l'enfant. Cela peut être un membre de la famille (parents, frères-soeurs, oncles- tantes, cousins...), un membre de l'entourage (amis, voisins...) ou un proche de l'enfant (éducateurs, un autre enfant...). Malheureusement, l'auteur de sévices apparait le plus souvent comme une personne que l'enfant connaît et rencontre régulièrement. Il semble important de le rappeler.

Pour des informations complémentaires concernant cette campagne:

http://www.actioninnocence.org/

21:30 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Actualité

10 juillet 2006

Entre tristesse et colère... l'Equipe de France s'incline...

medium_h_9_ill_793800_cannavaro2.jpgIl fallait bien clore les interventions en la matière....

La finale se solde par un échec de l'Equipe de France. Bien que techniquement, il y a eu égalité... il ne faut pas se voiler la face: la France a perdu!

L'Italie s'impose. On peut regretter cette défaite car la France a très bien joué, en tout cas était bien supérieur à son adversaire...

Cependant, je ne faisais pas cette note sans une arrière pensée. Il y a quelques jours, je suis intervenu pour critiquer les fautes d'arbitrage et le défaut du recours à la vidéo. Je suis donc assez choqué par la finale sur le point du carton rouge. Certes, il ne fait aucun doute que Zinédine Zidane mérite son carton rouge, et très haut la main. Ce qui est critiquable, c'est qu'aucun arbitre n'a vu la scène... ce n'est qu'après avoir été averti par les joueurs italiens et avoir vu la scène en vidéo certainement sur un des écrans géants qu'un des arbitres l'a signalé. Je m'interroge alors.... la vidéo medium_ziz.jpgpeut intervenir à la discrétion des arbitres.... Car la vidéo aurait permis d'accorder un pénalty non sifflé en faveur de la France! Il semble donc nécessaire de se mettre d'accord en la matière: recours à la vidéo ou non.... sachant que les stades sont tous équipés d'écrans géants.... Là encore, l'arbitrage aurait pu changé complétement le match! 

On peut donc retenir un beau match surtout côté français bien qu'entachée du mauvais geste de Zidane, une victoire italienne.... et un arbitrage qui sera à mon avis largement critiqué les jours à venir.

02:10 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Actualité

07 juillet 2006

BRAVO!!! L'équipe de France est donc en finale... 2ème intervention --------------- justification de violences urbaines

Je ne m'attarderai pas..... mais le bilan semble lourd: agressions, violences physiques, violences urbaines, débordements......  soit concrètement: voitures brûlées, meurtres, destructions, décès......

La victoire de l'Equipe de France a donné lieu à des débordements de toutes sortes. Malheureusement, l'alcool et l'excès de joie ont causé plusieurs accidents: chutes mortelles, accidents de la circulation mortels....

Plus grave, elle a permi de "justifier" des débordements urbains rappelant quelques évènements passés....

La finale approche... des mesures spécifiques ont été prises! Cependant, que faut-il penser? En cas de victoire, il semble malheureux de penser que plusieurs débordements seront à prévoir.

23:24 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1)

05 juillet 2006

BRAVO !!!! L'équipe de France est donc en finale....

medium_fb_249088.jpg

On ne pouvait pas passer à côté de l'évènement... La Terre s'est arrêtée de tourner depuis quelques jours, voire semaines; pour se fixer autour d'un sport: le football. Il faut reconnaître que ce sport apparaît comme foncièrement fédérateur.

La France s'est elle aussi arrêtée pendant tout ce début de soirée... pour assister à la victoire de son équipe nationale. Je ne suis pas fin connaisseur... Je pense cependant que l'on peut dire que la France a souffert face au Portugal... tout en s'imposant 1-0.

Je voulais simplement faire deux remarques:

- on pose le football comme un facteur important d'intégration, l'équipe de France étant pris comme le symbole de la diversité culturelle de la France. On ne peut écarter en tout cas l'élan fédérateur et patriote autour de l'équipe nationale comme ce fut le cas en 1998... et comme on l'espère, le même dénouement dans quelques jours.

- je suis cependant nettement plus impressionné par les erreurs d'arbitrage. Le football brasse des sommes financières impréssionnantes... des matchs de haut niveau tels que les coupes du monde génèrent des sommes astronomiques.... et pourtant, malgré les moyens techniques actuels (caméras, ralentis vidéo...), l'arbitrage dépend toujours de 4 arbitres dont un seul sur le terrain.... Par exemple, dans le dernier quart d'heure de ce match, l'arbitre a sifflé un coup franc en faveur du Portugal près des cages françaises. Sur le ralenti, on remarque nettement que la faute était inexistante, le joueur tombant seul ou plutôt simule en plongeant. Ils n'ont pas marqué mais imaginons qu'ils marquent...... De telles erreurs d'arbitrage peuvent renverser les situations comme ce fut déjà le cas dans tellement de match. Je reste étonné que la FIFA ne fasse rien compte tenu des conséquences dramatiques de telles erreurs! Certes, la simulation peut entraîner des cartons jaunes, mais cela semble très rare!!!

Bravo à l'équipe de France!!!!

Et bonne chance pour dimanche!

23:15 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Actualité

26 juin 2006

GAY PRIDE de Paris.... entre politique et revendications

medium_DSCF9033.jpgCe samedi 24 juin a eu lieu la Marche des Fiertés gay et lesbienne: 600 000 à 800 000 personnes ont participé à cette marche. Très politisée, on a vu de nombreux hommes politiques. A côté des habitués de la Gay Pride (Jean-Luc Roméro, Bernard Delanoë et Jack Lang), on a pu notamment voir la très remarquée présence de François Hollande. Malgré un char UMP pour la première fois, nombreux ont critiqué le peu de considérations envers les homosexuels de la droite, Nicolas Sarkozy étant biensûr le premier visé.

J'aimerai simplement faire quelques petites observations sur cet évènement, en me basant sur les reportages télévisuels, n'ayant pas participé à cet évènement.

- tout d'abord, j'avoue mon étonnement par le peu de place consacré par les médias pour l'évènement, malgré la forte présence des politiques. On a essentiellement pu voir l'intervention de François Hollande  et de Jean-Luc Roméro; mais aucune intervention développant réellementmedium_DSCF9155.jpg le but de cette marche.... enfin, cela paraît assez normal aussi puisque le journal de 20h a consacré plus de 15 minutes au rappel du futur match de football de la France contre l'Espagne... ne laissant alors que 3-4 minutes pour cette autre information!

- je voudrai reprendre l'intervention de Bernard Delanoë qui m'a semblée très objective. Il a apprécié la forte présence des politiques... mais a souligné que cette présence était nouvelle tant pour la gauche que pour la droite; et qu'elle devait être sincère!

- ceci nous permet d'en venir aux revendications! Biensûr, les élections présidentielles de 2007 étaient omni-présentes... Les homosexuels ont revndiqué l'égalité des droits: mariage et homoparentalité. Rappellons une énième fois que de nombreux pays ont déjà ouvert ces droits aux homosexuels (Royaume-Uni, Espagne, Belgique, Canada...), et leur société ne s'est pas écroulée.

medium_DSCF9278.jpg- enfin, je finirai en marquant deux types de participants qui m'ont plus interpellés. D'une part, on a pu voir des familles homoparentales défiler avec leurs enfants. Notons qu'il y aurait au moins 100 000 familles de ce type en France actuellement. D'autre part, la forte présence d'hétérosexuels a été fortement soulignée. Je pense que cette présence d'hétérosexuels dans ce combat est très symbolique: ce combat ne concerne pas uniquement la communauté homosexuelle. Mais au-delà elle montre l'évolution des mentalités et de notre société. J'ai lu dans un commentaire que de bonnes nouvelles en la matière serait les bienvenue face à l'homophobie: en voilà une!

D'autres Gay Pride ont eu lieu en Europe dont à Rome.......

Je vous laisse le soin de compléter cet article en laissant vos réactions et commentaires....medium_DSCF9078.jpg

 

20 juin 2006

Quand l'Assemblée Nationale est un champ de bataille: Bravo à nos députés!

medium_loi.jpgAvez-vous vu les images de l'hémicycle aujourd'hui???? Et bien, si ce n'est pas encore le cas, vous allez certainement les voir rapidement!

Honteux!!!

On se croit dans une cour de récréation avec des gosses qui vont se taper dessus! Quelle belle image et quelle belle représentation que nous offre nos députés!

Tous se plaignent de leur opposition à travers des affaires telles que Clearstream ou autres leurres.... mais tous devraient désormais avoir honte! A la limite de se battre dans l'hémicycle!!!

La séance des Questions au Gouvernement a dû être suspendue. Dominique De Villepin a dénoncé la "facilité" et la "lacheté" de François Hollande. Les députés du PS sont déscendus en nombre comme s'ils allaient s'en prendre au Premier Ministre avec la force, en criant "démission" "dehors", ce qui est nettement plus poli et respectable. Ce soir, François Hollande demande des excuses à Dominique De Villepin... François Bayrou demande des élections anticipées.

Mais tous doivent avoir honte de leur attitude. TOUS.... Dominique De Villepin s'est peut-être emporté, quoique, on a franchement entendu pire qu'une simple critique de "lacheté".... L'attitude des députés PS est réellement critiquable, vraiment honteuse: on a vraiment l'impression qu'ils veulent s'en prendre physiquement au Premier Ministre... et au culot le Premier secrétaire du PS nous dit: "Je demande au président de la République de faire en sorte que Dominique de Villepin soit à un moment rappelé à l'ordre parce qu'il brutalise le pays, il brutalise maintenant l'Assemblée par les mots qu'il emploie", (http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-786019@...); enfin, bonjour la récupération de François Bayrou qui n'a pas fini de mettre des claques à tort et à travers, et pas seulement au pic-pocket!

Je suis sûr d'une chose.... tous - droite gauche - ont perdu leur sang froid... et je ne suis pas sûr que les français se sentent représentés par l'ensemble de cet hémicycle...

Entre homophobie et indifférence des pouvoirs publics...

 

medium_lyon-b.jpg

 

Vous avez certainement vu aux journaux télévisés que pendant ces mois de mai-juin-juillet, plusieurs Gay Pride sont organisées dans différentes villes de France:

13 mai Angers
17 juin Biarritz
10 juin Bordeaux
3 juin Lille
17 juin Lyon
1er juillet Marseille
3 juin Metz
3 juin Montpellier
Je voudrais revenir simplement sur la Gay Pride de Lyon du 17 juin. 7 000 Personnes ont défilé. On peut souligner la présence du Sénateur-Maire de Lyon Gérard Collomb, qui a déclaré: "Il nous faudra encore quelques combats, mais nous les gagneront ensemble" .
On m'a transmis ce lien, et je reconnais avoir été choqué de lire ceci: "Par la suite, Place des Terreaux, une demi-douzaine d’extrémistes, cachés dans le musée des Beaux-Arts ont jeté une quarantaine d’œufs pourris lorsque la banderole de tête arriva à leur hauteur. Le service de sécurité de la marche les a rapidement maîtrisés et confiés aux forces de l’ordre. Suite à ces incidents l’association a tenté de porter plainte, le lendemain même, au commissariat du 1er arrondissement qui n’a pas souhaité l’enregistrer. Une plainte sera déposée dans les plus brefs délais auprès du substitut du Procureur de la République" (http://pridelyon.france.qrd.org/article.php3?id_article=116).
Je suis choqué de 3 façons:
- premièrement, on ne peut qu'être choqué de voir de tels actes homophobes se dérouler à notre époque, en pleine journée pendant une marche réunissant autant de monde.... imaginons ces individus, un soir, croisant un homosexuel seul.... je ne suis pas sûr que la personne reçoive simplement quelques insultes... On ne s'étonne pas alors des agressions physiques subies!
- deuxièmement, j'adresse une vive critique aux autorités policières qui ont refusé d'enregistrer la plainte. Il me semblait que c'était au Procureur de la République de statuer sur l'opportunité des poursuites! J'ai du mal apprendre mes cours. Ne plaisantons pas longtemps sur ce point! Les officiers de police doivent enregistrer la plainte, la transmettre au Parquet qui lui décide s'il y a opportunité à poursuivre ou non. D'après l'article 15-3 du code de procédure pénale: "La police judiciaire est tenue de recevoir les plaintes déposées par les victimes d'infractions à la loi pénale et de les transmettre, le cas échéant, au service ou à l'unité de police judiciaire territorialement compétent".
Heureusement, le code de procédure pénale prévoit un garde fou puisque la victime peut déposée plainte directement aurès du Parquet: "Le procureur de la République reçoit les plaintes et les dénonciations et apprécie la suite à leur donner conformément aux dispositions de l'article 40-1". (article 40 code de procédure pénale).
Je trouve honteux que les services de police aient refusé d'enregistrer la plainte, alors que les individus ont été arrêtés, ont commis des actes homophobes devant un nombre impressionnant de témoins.... c'est un beau message pour les victimes d'injures ou de propos homophobes, voire d'agressions: en plus de subir ces violences, en plus de devoir faire la démarche de porter plainte, ils doivent se demander si cette plainte sera enregistée par les policiers!!! sans parler des suites judiciaires!
-troisièmement, j'adresse une critique aux médias et aux politiques qui ont une nouvelle fois passé sous silence cette affaire... Il est dommageable de constater que les actes homophobes n'attirent pas plus l'attention et ne soient pas plus pris en compte!
Pour reprendre la déclaration de Gérard Collomb, il faudra encore vraiment de nombreux combats.....
medium_sigles.gif

02 juin 2006

Face à un constat criminel évident, seule Ségolène Royal avance des propositions face à une Gauche passive

medium_h_9_ill_778804_roaylbis00872086.jpgJe dois avouer que j'ai été surpris par les déclarations de Ségolène Royal... mais agréablement surpris. J'avais critiqué le fait que les partis aiment à critiquer l'opposition sans jamais apporter de nouvelles idées (cf: le débat sur le CPE où la Gauche a pris plaisir à critiquer sans ne jamais proposer une idée en substitution), or, en matière sécuritaire, la Gauche se démarque par les virulentes critiques faites aux partis de Droite sans jamais se mouiller dans le débat. Je félicite Ségolène Royal d'être entrer dans ce débat.

Avant de continuer, je m'étonne sur un petit point. J'ai lu de nombreuses réactions.... disant qu'elle empiète sur le terrain de la Droite, sur le domaine de Nicolas Sarkozy, qu'elle veut attirer un électorat populaire, un électorat de Droite ou d'extrême Droite, qu'elle fait une politique de Droite, .... blablabla, le tout pour dire qu'elle présente un projet de Droite. Je m'étonne en fait sur un point: la sécurité n'apparait plus comme un élément de politique intérieure mais comme un domaine exclusif d'un parti politique. Or, je pense que la sécurité, d'une part fait parti du débat politique national et de fait intéresse l'ensemble des partis politiques; d'autre part, c'est un domaine auquels les citoyens français portent beaucoup d'importance. Je trouve donc les critiques faites à Ségolène Royal sur ce point vraiment infondées.... qu'elles viennent de Gauche et des Verts ou de Droite.

Sur les propositions faites, elle propose des établissements avec un encadrement militaire pour les jeunes délinquants de plus de 16 ans ainsi qu'une mise sous tutelle des allocations familiales pour les familles qui n'assurent pas leurs obligations.

La seconde idée concernant les allocations familiales n'est pas vraiment nouvelle puisqu'elle a déjà été proposée assez récemment, et la loi prévoit déjà de telles mesures. Soulignons que cette idée avait été assez mal acceuilli à gauche... La première idée sur l'encadrement militaire étonne dans le fait que cet encadrement soit militaire. Sincèrement, je ne suis pas choqué par une telle proposition. Il semble au contraire que l'idée doit être exploitée avant de tirer des conclusions attives. Je n'ai pas connu le service militaire, cependant, je ne crois pas que les millions de citoyens français ayant accomplis leur service en soient ressortis accablés. Il me parait étonnant qu'à notre époque, l'on face encore des amalgammes aussi anciens! Un tel encadrement peut apparaitre comme une bonne alternative à l'emprisonnement, surtout en permettant une infrastructure plus adaptée pour la réhabilitation.

Je félicite donc Ségolène Royal pour son intervention en matière sécuritaire dans ce débat bien que l'on peut le caractériser comme visant la course à la présidence. Elle apparait de plus en plus comme une candidate forte, indépendante et réaliste.... Qui pourrait vite faire oublier le manque (ou plutôt l'absence) de charisme de Lionel Jospin et de François Hollande!