Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 décembre 2005

Fiche de lecture 2 --- POLICES EN RESEAUX, l'expérience européenne

 

Titre de l'ouvrage:  POLICES EN RESEAUX, l'expérience européenne

Auteur : Didier BIGO

Editeur : Presses de Sciences Po

Année : 1996

 

Cet ouvrage intervient en détail sur la coopération policière... des débuts d'Interpol, en passant sur les clubs européens des années 70, puis Schengen et dans le cadre de l'Union Européenne. L'ouvrage est très détaillé sur tous ces points. Une particularité selon moi pour cet ouvrage: M. BIGO a traité en filigramme de son ouvrage de la question de l'immigration et du traitement de celle-ci dans le cadre de la coopération policière. Cet ouvrage traitant de la matière plus précisemment, il est naturellement plus complexe à lire, bien qu'accessible.

Fiche de lecture 1 --- EUROPE ET SECURITE INTERIEURE - Trevi, Union Européenne et Schengen

Titre de l'ouvrage:  EUROPE ET SECURITE INTERIEURE - Trevi, Union Européenne et Schengen

Auteur : Serge BONNEFOI

Editeur : Delmas

Année : 1994

 

Cet ouvrage présente le cadre de la coopération policière à partir des groupes de coopération informels comme Trevi jusqu'à la mise en place du Comité K4 - Europol ou le cadre particulier de Schengen. Il fait partie des rares ouvrages à s'intéresser à ces clubs policiers des années 70 qui développèrent une coopération policière à côté du cadre d'Interpol. Comme l'a indiqué l'auteur sur ce blog, cet ouvrage "commence à dater sur certains points" (http://fxrd.blogspirit.com/archive/2005/10/16/a-vous-de-j...), il permet une présentation intéressante et simple de la mise en oeuvre de la coopération policière des années 70-90.

24 décembre 2005

Toujours rappelé à la réalité!

La vie est tout de même bizarrement faite. Enfin, si on peut dire. Sans vouloir faire de débat philosophique, je voulais vous faire partager les rappels à la réalité que l'on reçoit chaque jour, comme pour moi ce soir....

Je suis allé au restaurant ce soir, en très bonne compagnie. Nous avons très bien mangé, restaurant typique de ma région, dans un cadre aussi original que traditionnel.

A la fin du repas, au moment de partir, j'ai attrapé deux cartes postales publicitaires que l'on trouve de plus en plus dans les lieux publics. Voici ce qu'il y avait dessus:

- la première montre un enfant décédé, et l'on peut lire:  "600 000 HIV-positive babies are born every year"

- la seconde présente un communiqué de la FIDH (Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme) dans un caractère écrit de plus en plus petit:  "LA CHINE UN MARCHé DE PLUS D'UN MILLIARD DE CONSOMMATEURS OU TORTURES EXECUTIONS EXPULSIONS FORCEES SONT TOUJOURS EN VIGUEUR CONTINUE DE VIOLER ET DE BAFOUER LES LIBERTES LES PLUS FONDAMENTALES MAIS IL FAUT PAS TROP EN PARLER PARCE QU'IL Y A QUATRE MILLIARDS D'EUROS DE CONTRATS EN JEU"

Cela fait réfléchir... On se dit tellement de choses en même temps..... quel monde bizarre avec tellement de belles choses et tellement de choses horribles.... et quelle chance l'on peut avoir... 

Nous avons quitté le restaurant, et après une petite balade dans le centre de la petite ville où nous avons diner, nous avons repris la voiture pour rentrer. Il y avait du brouillard. Sur la route, nous avons dépassé un carambolage, où un des quatre véhicules accidentés étaient complétement défoncés: le coffre avait écrasé les banquettes arrières. Je souhaites qu'il n'y ait pas eu de victime. Là encore, on est rappelé à la réalité, aux risques de la vie, aux dangers que certains prennent......

Tous ces moments de cette soirée, nous rappellent tellement de drames de notre monde à notre époque. Il nous incite à nous battre pour qu'il soit meilleur, et à profiter de ces moments avec notre famille et nos amis.....

Je voulais juste vous faire partager cette soirée.... Je vous laisse réfléchir à votre tour.

01:10 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Actualité

20 décembre 2005

La Pologne: pays ouvertement homophobe au sein de l'Union Européenne et du Conseil de l'Europe!!!

Aucune réelle réaction.....

Ni en France (ce qui en me choque pas), ni dans d'autres pays européens, ni au sein de l'Union Européenne, ni au sein du Conseil de l'Europe....

A croire que la protection assurée par la Cour Européenne des Droits de l'Homme connaît une exception..... les homosexuels.

A trop écrire de commentaires sur ce sujet, je vais finir par croire que les citoyens homosexuels sont des citoyens de "seconde zone".... ce ne sont même pas des citoyens dans certains pays (les pays appliquant la charia, les Emirats arabes, la chine, l'Egypte....)... mais dans des pays européens, cet état de fait est largement plus choquant.

Heureusement, pas de quoi s'inquiéter... d'ailleurs, les actualités françaises traitent à peine du sujet, preuve est bien que cela n'est pas grave..... et pourtant, pas loin de chez nous, dans un pays qui a rejoint l'Union Européenne et ses valeurs démocratiques..... le président est ouvertement homophobe.  Après une campagne à l'élection présidentielle virulente envers les homosexuels, la "marche des fiertés" (gaypride) est interdite à Poznan. Des manifestations ont alors été organisées (le samedi 26 novembre), dans deux villes du pays pour protester contre cette tentative du nouveau gouvernement  d'interdire les manifestations d'homosexuels. En plus des affrontements avec la police, des contre-manifestants ont pu crier des sloggans en souvenir des horreurs nazis.... Ne faut-il pas avoir peur de la Pologne?

Comme le précise fort bien Hasting, on refuse l'entrée de la Turquie en raison de ces différences culturelles et religieuses... pourtant, au sein même de l'Union Européenne et du Conseil de l'Europe, un Etat ouvertement homophobe peut librement agir sans aucune réaction!!!!

Je me permets donc de tirer le signal d'alarme... et d'en parler, car avec un peu de chance, si les citoyens se sentent concernés... les politiques y verront peut-être un intérêt!!!

18 décembre 2005

Les droits fondamentaux en péril

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de s'attarder trop sur les évènements que je vais cités tellement ceux-ci ont été médiatisés:

- grêves de la SNCF

- manifestation des chasseurs qui s'est terminée en affrontements avec la police et destruction du mobilier urbain

Les exemples pourraient être nombreux... illustrant une véritable dérive du droit de grêve et du droit de manifester. Aujourd'hui, ils n'apparaissent plus comme des droits fondamentaux d'une démocratie, mais en véritable cheval de troie de celle-ci. Ils sont prétextes à paralysie, chantage ou affrontements. La période de Noël risque, une nouvelle fois, d'être utilisé comme atout à négociation (négociation ou chantage?). Je pense sincèrement que l'utilisation abusive ou détournée de ces droits ne font que diminuer leur portée et leur importance fondamentale. D'ailleurs, la volonté DES gouvernements successifs d'en limiter leurs effets (mise en place d'un service minimum pour le droit de grêve), avec l'assentiment général, prouve la méfiance qui existe désormais envers ces droits fondamentaux d'une véritable démocratie.  

Il m'apparait important que ces droits soient mis en oeuvre de façon correcte, sans abus et sans détourenement.... sinon, ils seront mis en péril...

16 décembre 2005

Les agressions sexuelles autres que le viol

Pour faire suite à la première incrimination détaillée (le viol   http://fxrd.blogspirit.com/archive/2005/09/09/le-viol.html et http://fxrd.blogspirit.com/archive/2005/09/16/le-viol-2-a...), il semblait nécessaire de détailler les éléments constitutifs des autres agressions sexuelles autres que le viol.

Le Code Pénal traite de ces incriminations aux articles 222-27 à 222-31.

Eléments constitutifs:

Sur le plan matériel, il faut un acte impudique de nature sexuelle mais sans pénétration de la victime. Rappelons que la pénétration est un élément "fondamental" pour constituer le viol. Dans le cadre de ces agressions sexuelles, il faut un contact physique de nature sexuelle entre l'auteur et la victime, on peut parler d'attouchements. Sans ce contact, on tombe sous l'incrimination de l'exhibition sexuelle (art. 222-32 du Code Pénal). L'acte impudique peut être commis sur la victime (attouchement de l'auteur sur la victime) ou par la victime forcée de commettre l'acte sur l'auteur (l'auteur impose à la victime de lui faire des attouchements sexuels). Pour que l'acte impudique soit considéré comme une agression, il doit avoir été imposé par violence, contrainte, menace ou surprise. En cas de consentement, l'incrimination n'existe pas.

Sur le plan moral, l'auteur doit avoir eu conscience du caractère obscène et impudique de l'acte qu'il impose, conscient d'imposer cet acte à une victime. (On en prend pas compte du mobile).  

 

Répression:

L'auteur encoure une peine correctionnelle:

victime "ordinaire":  art. 222-27 du Code Pénal: 5 ans d'emprisonnement et 75 000 Euros d'amende

victime âgée de moins de quinze ans ou d'une particulière vulnérabilité:  art. 222-29 du Code Pénal: 7 ans et 100 000 Euros d'amende

circonstances aggravantes (entraînant blessures et lésions, commise par un ascendant légitime, avec usage d'une arme, ...): art. 222-28 du Code Pénal: 7 ans et 100 000 Euros d'amende. Lorsque ces circonstances aggravantes concernent une agression sur une victime en raison de son orientation sexuelle, avec usage d'arme, etc. : 10 ans d'emprisonnement et 150 000 Euros d'amende (art. 222-30 du Code Pénal).

Notons que comme pour le viol, une possibilité de huis clos est possible (art. 306 du Code de porcédure pénale).  La prescription commence à la majorité de la victime si elle était mineure (prescription portée à dix ans dans le cas de l'article 222-30 du Code Pénal). Dans les autres cas, la prescription de l'action publique est de 3 ans (délit). Enfin, concernant les agressions commises à l'étranger contre un mineur par un Français ou par une personne résidant habituellement sur le territoire français, la loi française est applicable par dérogation au deuxième alinéa de l'article 113-6 et les dispositions de la seconde phrase de l'article 113-8 ne sont pas applicables. La réciprocité d'incrimination ni la dénonciation par les autorités du pays étranger, ni la plainte de la victime ne sont donc exigée.

Tout comme pour le viol, si vous avez été victime d'une agression sexuelle, demandez de l'aide. Parlez-en à un proche, prenez contact avec une association... Vous avez été victime d'un acte grave, qui doit être condamné.

12 décembre 2005

TRACFIN

La cellule de renseignement financier française est dénommée Tracfin, Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits Financiers clandestins.  C'est un centre de collecte de renseignements sur les circuits financiers clandestins, un service d’expertise financière et un service opérationnel de lutte contre le blanchiment de l’argent et le financement du terrorisme.

Pour avoir des renseignements sur cette cellule:

- http://www.tracfin.minefi.gouv.fr/   (le site officiel de la cellule de renseignement).

http://www.tracfin.minefi.gouv.fr/ressources/raptracfin20...  (rapport annuel d'activités 2004) Ce rapport est intéressant car il débute par une présentation de l'unité, puis son activité et ses résultats. En annexe, on trouve un organigramme...).

- http://chantalcutajar.blogspirit.com/archive/2005/12/05/t...  (site du Professeur Cutajar ayant consacré un commenraire à ce sujet).

Fête des Lumières de Lyon

 Nouvelle édition de la Fête des Lumières à Lyon en ce 8 décembre 2005.

Une nouvelle fois, la ville a arboré de magnifiques couleurs avec de nombreux jeux de lumières, feux d'artifices, et jeux ludiques.... Originalité et beauté étaient au rendez-vous...

Les monuments mais aussi de nombreux quartiers de la ville ont participé à cette illustre fête....

Je souhaitais vous faire partager cette fête, qui ne se limite plus aux seuls lampions déposés sur les fenêtres....

 

 

10:55 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Sujets divers

Une hésitation d'orthographe!!!

Vous allez peut-être trouver cette note idiote.... mais j'hésites sur l'orthographe d'une "expression" que l'on utilise assez souvent.

Là voici:

je souhaite écrire  une expression qui veut dire la même chose que:   "jusqu'à maintenant" mais je ne sais pas de quelle façon il faut l'écrire:

-  jusqu'à lors

ou

- jusqu'alors

Mise en situation:

Il agissait en-dehors de toute autorisation jusqu'à lors.

.....................................................................'alors.

Selon moi, la première orthographe serait la plus logique pour des questions de définition des mots. Cependant, en recherchant un peu, la plus part des personnes écrivent selon la seconde orthographe.

Alors, selon vous, quelle est la bonne orthographe????

LA REPONSE ETANT:  jusqu'alors!

02:40 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : Sujets divers

11 décembre 2005

Anniversaire de la laïcité: 100 ans

On en parle beaucoup ces jours-ci.

La laïcité a 100 ans.

De nombreux articles sont parus ainsi que d'articles de blogs.....

Je voulais indiquer ici la façon originale choisie par  LCP-Assemblée Nationale et TV5 pour illustrer cette question: ces deux chaînes (dont une chaîne parlementaire) ont décidé de diffuser un film documentaire sur les débats du début du siècle dernier (1904) sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

Je n'ai pas eu encore l'occasion de voire le film documentaire. J'attendais donc pour pouvoir écrire un commentaire. Réflexion faite, je trouve dommage de ne pas indiquer les diffusions de ce documentaire qui peut être tout à fait intéressant. Nous pourrons alors débattre de son intérêt ensemble....

LCP-Assemblée Nationale (TNT)

                Vendredi           16/12/2005 à 23h30 

 

Dimanche 18/12/2005 à 13:00
  Dimanche 25/12/2005 à 01:00