Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 décembre 2005

La Pologne: pays ouvertement homophobe au sein de l'Union Européenne et du Conseil de l'Europe!!!

Aucune réelle réaction.....

Ni en France (ce qui en me choque pas), ni dans d'autres pays européens, ni au sein de l'Union Européenne, ni au sein du Conseil de l'Europe....

A croire que la protection assurée par la Cour Européenne des Droits de l'Homme connaît une exception..... les homosexuels.

A trop écrire de commentaires sur ce sujet, je vais finir par croire que les citoyens homosexuels sont des citoyens de "seconde zone".... ce ne sont même pas des citoyens dans certains pays (les pays appliquant la charia, les Emirats arabes, la chine, l'Egypte....)... mais dans des pays européens, cet état de fait est largement plus choquant.

Heureusement, pas de quoi s'inquiéter... d'ailleurs, les actualités françaises traitent à peine du sujet, preuve est bien que cela n'est pas grave..... et pourtant, pas loin de chez nous, dans un pays qui a rejoint l'Union Européenne et ses valeurs démocratiques..... le président est ouvertement homophobe.  Après une campagne à l'élection présidentielle virulente envers les homosexuels, la "marche des fiertés" (gaypride) est interdite à Poznan. Des manifestations ont alors été organisées (le samedi 26 novembre), dans deux villes du pays pour protester contre cette tentative du nouveau gouvernement  d'interdire les manifestations d'homosexuels. En plus des affrontements avec la police, des contre-manifestants ont pu crier des sloggans en souvenir des horreurs nazis.... Ne faut-il pas avoir peur de la Pologne?

Comme le précise fort bien Hasting, on refuse l'entrée de la Turquie en raison de ces différences culturelles et religieuses... pourtant, au sein même de l'Union Européenne et du Conseil de l'Europe, un Etat ouvertement homophobe peut librement agir sans aucune réaction!!!!

Je me permets donc de tirer le signal d'alarme... et d'en parler, car avec un peu de chance, si les citoyens se sentent concernés... les politiques y verront peut-être un intérêt!!!

Commentaires

J'ai une correspondante polonaise qui vit près de Cracovie (en Silèsie, sud de la Pologne). Elle est à proprement parler horrifiée de voire pareil bonhomme à la tête de l'Etat. Et ce n'est que le début...
Je ne suis pas sûr que l'Europe bougerait le petit doigt : le commissaire à l'éducation et à la culture, le slovaque Jan Figel- n'est pas plus ouvert sur la question homosexuelle.

Écrit par : Titem | 21 décembre 2005

Les commentaires sont fermés.