Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 janvier 2006

Révocation d'un proviseur homosexuel et blogueur

Il semble que l'information se diffuse comme une traînée de poudre.....

Averti par un commentaire, j'ai surfé sur différents blogs et nombreux reprennent l'information.

Un proviseur homosexuel a été révoqué car il animait un blog sous le pseudo de Garfield, parlant tant de sa fonction que de mode vestimentaire. On lui reprocherait des débordements pornographiques sur son blog, ce qui semble largement démenti (cela correspondrait en fait aux commentaires posés et de fait aux liens de recherche). Notons que malgré la fermeture du blog, des archives existent ici et là.

Un post original a été posé par Eolas dont voici le lien: http://maitre.eolas.free.fr/journal/index.php?2006/01/18/...

Voir aussi par exemple pour le récit de l'affaire: http://fr.news.yahoo.com/16012006/202/revocation-d-un-pro...

Alors que l'Education Nationale doit faire face aux critiques récentes du fait de sa non-action face aux menaces reçues par l'enseignante agréssée (malgré le rapport de l'inspection générale indiquant qu'aucune faute n'a été commise, plusieurs dénoncent le mutisme de coutume de l'Education Nationale  en la matière), il apparaît que la sanction infligée à ce proviseur soit démesurée. Entre démesure et inaction, les conséquences restent dramatiques.

L'affaire reprise dans les médias et sur de très nombreux blogs risque de prendre rapidement une tournure politique.

Atteinte à la liberté d'expression, amalgame entre homosexualité et pornographie........

A suivre....

Je voudrais simplement faire remarquer une petite chose au passage: "Ce sont des enseignants de l'établissement, qui, à la recherche de blogs d'élèves critiquant leurs professeurs, sont tombés sur celui de leur proviseur et ont prévenu leur hiérarchie, a précisé le ministère"... je mets juste en garde élèves et étudiants pour éviter une chute de leurs notes...

 

Commentaires

Décidément on ne sait plus comment faire du bruit sur des sujets sans importance. Si on devait virer tous les homosexuels de l'éducation nationale, il faudrait virer la moitié du personnel (je précise que je suis professeur et gay, ce qui n'est pas du tout incompatible). De plus je possède aussi un site perso sur lequel mon homosexualité est affichée à demi mot. Alors qu'on laisse tranquille ce proviseur Michel Collet qui n'a rien fait de mal, et qui, bien au contraire, montre à ses élèves que l'on peut réussir en étant gay (au cas où certains élèves doutent encore). Je termine en rapelant que la découverte de l'homosexualité est le première cause de suicide chez les adolescents (notament chez les garçons), faute de trouver un référent à qui s'identifier. Donc si un prof ou un proviseur affiche son homosexualité, cela est très bien car il peut servir de "modèle" voire de confidant aux élèves qui ne savent pas à qui en parler, lorsqu'ils découvrent une orientation sexuelle inattendue, mais rappelons-le tout à fait naturelle.

Écrit par : Gecif.net | 22 janvier 2006

Ce qui a pu choquer les personnes trop bien pensantes, c'est qu'un homme "public" puisse assumer une vie "privée" différente de celle d'une majorité.

Certes, ce blog est peut-être explicite sur son homosexualité... Mais les réglements administratifs interdisent-ils cela ? Est-ce passible de la révocation ?

Au-delà même du débat sur l'acceptation de l'homosexualité au travail, et pas simplement une acceptation hypocrite où l'on demanderait aux personnes de se taire, cette décision est aussi inadmissible qu'infondée.

Écrit par : Titem | 22 janvier 2006

Pour reprendre le post precedent de Titem, moi qui suis hetero à plein temps (!!!), je ne pense pas que le terme majorité soit exact! En effet, je constate pour y travailler et pour avoir de nbx et nbseuses ami(e)s homo qui y travaillent également qu'effectivement bcp de personnels "estampillés" education nationale le sont (homo ndlr!). Ceci étant, même si son blog à été sans doute parfois maladroit et malheureux ds ses propos, il n'en reste pas moins que c'est qqch d'anonyme qui ne doit pas declencher de telles réactions absurdes! En outre, de la part des professeurs denonceurs ce n'est pas très "fut fut" mais bon je savais dejà que la mentalité de certains profs laissait à desirer!Enfin et pour finir, mon chef en second (si vs voyez ce que je veux dire car je suis au secrétariat!) est lui meme homo et fièr de l'être et je l'encourage ts les jours ds cette demarche! Mais, curieusement il a plus de mal que les autres à obtenir sa mut'....Pourtant il est aussi compétent que les autres! (le cote humain et la sympathie en plus!) Dernière chose curieuse à mon sens:
Ne trouvez vs pas ca bizarre que ce proviseur "révoqué" ait exercé ds mon Académie en même temsp que la personne qui a pris cette decision, qui était alors Recteur de cette même Académie et qui est aujourd'hui partie au Ministère?????????Je pose la question mais n'ai point de reponse!

Écrit par : Clo | 23 janvier 2006

j'ai trouvé l'attitude ces "moralisateurs" très nulle!!! Ils sont choqués par ça mais on vois pas temps de "dénonciations" QUAND ON PARLE de pédophilie!!!

Écrit par : EMMANUEL71 | 30 mars 2006

Les commentaires sont fermés.