Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 septembre 2005

L'Organisation des Nations Unies: 1945-2005

L'Organisation des Nations Unies est une organisation internationale réunissant une très large majorité des Etats. Réunis par un traité international dans un but d'intérêt général: la paix. L'O.N.U. possède sa propre personnalité juridique distincte de celle de ses Etats Membres.  Elle possède une constitution et des organes communs. Ses actions sont conduites dans le cadre des compétences que les Etats lui ont attribuée.
L'O.N.U. doit sa création à la Conférence internationale de San Francisco du 25 avril au 26 juin 1945.
Le traité constitutif, "La Charte des Nations Unies", est signée le 26 juin 1945. Bien que son entrée en vigueur date  24 octobre 1945, on prend comme date de création le 26 juin 1945: date anniversaire.  

                                                                      

Nous fêtons donc les 60 ans de cette institution.

L'O.N.U. regroupe 191 Etats Membres. Pour avoir la liste complète des Etats Membres ainsi que leur date d'admission: http://www.un.org/french/aboutun/etatsmbr.htm . Elle est l'organisation internationale la plus large au monde, suivi de près par Interpol regroupant 184 pays membres (http://www.interpol.int/Public/Icpo/Members/defaultFr.asp).

 

L'O.N.U. prend la suite de la Société des Nations (S.D.N.) créée par le Traité de Versailles du 28 avril 1919. L'échec de la S.D.N. tient dans le refus d'adhésion d'Etats importants comme les Etats-Unis, la Russie et l'Allemagne. Regroupant la majorité des Etats ainsi que tous les Etats puissants du monde, l'O.N.U. n'a plus à démontrer son importance.

 

Elle possède différents organes:

- l'Assemblée Générale qui est l'organe délibérant de l'O.N.U. où tous les Etats sont représentés.

- le Conseil de Sécurité, responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationales, où seuls 15 Etats sont représentés dont 5 sont permanents: Etats-unis, Royaume-Uni, Russie, France et Chine.

- le Conseil Economique et Social devant coordonné les activités économiques et sociales de l'O.N.U.

- le Conseil de Tutelle devant surveiller l'administration des territoires sous tutelle.

- la Cour Internationale de Justice (CIJ) de La Haye.

- le Secrétariat assurant les fonctions administratives.

- les organes subsidiaires comme par exemple le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) ou pour le Rwanda (TPIR).

 

L'O.N.U. prend des "avis", des "décisions" (actes obligatoires), des "recommandations" (actes non obligatoires). Le terme "résolutions" désigne à la fois les décisions et les recommandations.

L'O.N.U. est reconnu pour son oeuvre pour la paix à travers le désarmement, le rétablissement - la consolidation et le maintien de la paix. Elle intervient aussi pour le développement et la reconnaissance des droits de l'homme, l'approfondissement du droit international et de la justice. Enfin, elle intervient en matière humanitaire et pour le développement des pays les plus pauvres.

Pour des développements plus profonds sur la structure de l'O.N.U., je vous renvoie notamment à: Frédérique MESTRE-LAFAY, L'O.N.U., Que sais-je?, PUF.

 

Malgré les nombreuses interventions de l'O.N.U. et son influence sur la scène internationale, elle souffre aujourd'hui de nombreuses critiques. L'intérêt de ses actions est remis en cause. De plus, de nombreux Etats ne respectent pas ses résolutions. Lorsque c'est un Etat du Conseil de Sécurité qui va à l'encontre de l'organisation, son affaiblissement est caractérisé: les Etats-Unis intervenant militairement en Irak sans son aval.

L'idée du besoin de réformer voire de refaire l'O.N.U. resurgit. Ces derniers jours, on a notamment entendu parler de la volonté d'élargir le cercle des Etats permanents du Conseil de Sécurité. Cependant, les idées de réforme sont nombreuses.   Sur ces questions, voir notamment Maurice BERTRAND, L'ONU, Repères, La Découverte, p: 106 à 117.

 

Malgré ces hésitations sur cette institution, celle-ci faite ses 60 ans. Pendant ces longues années, elle a oeuvré au maintien de la paix et multiplié les actions dans de nombreux domaines. Je rend hommage à cette institution et aux hommes qui y consacrent leur temps.

 

-------------------------------

Commentaires

LES NATIONS UNIES (ONU) DOIVENT DISPARAÎTRE POUR ÊTRE
REMPLACÉES PAR UNE ORGANISATION NEUTRE ET PLUS DÉMOCRATIQUE
C’est ce que répète Rael depuis 30 ans... l’ONU
n’est pas une organisation démocratique. C’est un
club élitiste dirigé par quelques ex-colonialistes
et les superpuissances impérialistes modernes,
tous de race blanche et de pays occidentaux.
Pour que l’ONU soit réellement démocratique,
chaque pays devrait bénéficier d’un vote
proportionnel à sa population. Ainsi l’Inde et la Chine, qui représentent près de 50% de l’humanité avec une population conjointe de presque 3 milliards, auraient un “pouvoir de vote” de 50%. D’autre part, les USA, avec une population
de 300 millions, ne représentant que 5% de l’humanité, devraient avoir un
pouvoir de vote de 5%, et le Royaume-Uni, avec ses 60 millions d’habitants,
représentant 1% de la population mondiale, devraient avoir un pouvoir de vote de
1%. Toutefois nous sommes loin de cette réalité actuellement, alors que l’ONU est
dirigée par un petit groupe de riches pays occidentaux qui représente moins de
PDF created with pdfFactory trial version www.pdffactory.com
Contact 284 3
10% de l’humanité, et spécialement pour ceux faisant partie de ce qu’on nomme
le “conseil de sécurité”...
Si Bush, Blair et les autres dirigeants impérialistes des pays ex-coloniaux
désirent réellement ce qu’ils clament haut et fort : promouvoir la démocratie, ils
devraient alors accepter une ONU démocratique.
En vérité ce n’est pas ce qu’ils souhaitent. Ils désirent plutôt continuer à mener le
monde économiquement et spirituellement. Il en va de même avec ce que soutient
l’organisation que je propose, l’ICACCI (International Committee Against
Christian Calendar Imperialism) (Comité International Contre l’Impérialisme du
Calendrier Chrétien), qui demande pourquoi l’ONU, qui est sensée représenter
l’humanité entière, utilise le calendrier chrétien pour tous ses documents officiels
alors que seulement 25% de l’humanité est chrétienne ?
Pourquoi les Musulmans, les Sikhs, les Juifs, les Bouddhistes, les Shintoïstes,
etc... qui ont chacun leur propre calendrier, doivent obligatoirement signer les
papiers officiels de l’ONU utilisant le calendrier chrétien ?
L’ONU pourrait d’ores et déjà adopter un calendrier neutre, utilisant l’année zéro
comme étant celle de leur propre création, ou l’année du bombardement sur
Hiroshima, en guise de symbole de paix. Au lieu de cela, on y utilise toujours le
calendrier chrétien, forçant les pays non-chrétiens, qui sont majoritaires, à
reconnaître la supposée date de naissance de Jésus lorsqu’ils signent des
documents, sans aucun respect des sentiments de ceux dont les ancêtres ont été
massacrés, mis en esclavage, ou saccagés par les croisades au nom de la
chrétienté.
L’ONU n’a que deux alternatives: changer complètement pour devenir réellement
démocratique ou être dissolue et remplacée par une organisation véritablement
neutre et démocratique. Cette deuxième option est peut-être la meilleure puisqu’il
est toujours très difficile de changer ce qui existe déjà. Il est aussi possible que
cette deuxième organisation mondiale, remplaçant l’ONU, coûte moins cher et
soit plus démocratique: “faite par le peuple, pour le peuple”. On pourrait même
songer à un gouvernement virtuel basé sur Internet, ou les gens pourraient
exprimer leurs choix directement en ligne. Cette “démocratie en ligne” offrirait le
double avantage de se debarasser des plus dangereux, des moins loyaux, et des
plus onéreux humains sur terre : les politiciens. Ma proposition d’un
gouvernement sur le web : http://www.upworldgov.org pourrait être la solution
de remplacement pour l’ONU devenue désuète.

Écrit par : Christian Boury | 24 septembre 2005

Je suis d'accord en partie avec ce commentaire, dans le sens où l'ONU n'est pas suffisamment démocratique et représentative des Etats du monde. Cependant, je nuancerais tout de même cette position sur différents points:
- tout d'abord, il ne faut pas oublier que l'ONU doit sa création dans un contexte particulier, en 1945, après la Seconde Guerre Mondiale. Sa volonté est pacifique. Il apparait alors logique que les Etats impliqués dans ce combat qui sont également les Etats dit vainqueurs aient une position prédominente.
- de plus, dire que seuls les Etats riches chrétiens dirigent cette organisation semble faire oublier: que la Russie avait été intégré à l'organisation malgré les tensions politiques existantes de l'époque; ainsi que le fait que la Chine, pays le plus peuplé du monde et non chrétienne, siège au Conseil de Sécurité et connait une position importante.
- vis-à-vis de la représentativité des autres Etats, il est nécessaire peut-être de faire évoluer cela. Cependant, n'oublions pas que l'ONU a représenté et représente encore une tribune politique de la scène internationale pour bon nombre d'Etats pauvre ou en voix de développement. Comment oublier les interventions palestiniennes ou israéliennes pour pouvoir se faire reconnaitre. La tribune de l'ONU a été un vrai tremplin pour de nombreux Etats.
- en plus, il ne faut pas non plus négliger l'intervention des pays riches en faveur des pays les plus pauvres, à qui on jète facilement la pierre. Il est vrai que les Etats répondent à des logiques économiques. Cependant, l'aide humanitaire, logistique, économique.... qui restera toujours insuffisante quelqu'elle soit, existe. N'oublions pas non plus les nombreuses actions de l'ONU en faveur de l'aide humanitaire.
- enfin, concernant l'idée d'une organisation via internet qui serait plus démocratique; je pense que cette idée est complètement utopique à l'heure actuelle. Réalisable un jour, elle serait certainement moins démocartique que l'ONU actuellement! Nombres de pays africains n'ont ni eau potable, ni électricité: comment pensez qu'ils auront internet pour être représenté politiquement! De plus, de nombreux pays musulmans intolérent limite les usages technologiques comme internet ou les censures télévisuelles. La problématique serait la même: la sur-représentation des pays riches sur les pays pauvres.

Por finir, je n'ai aucun intérêt de défendre l'ONU. Je n'y suis pas actionnaire. Cependant, je trouve que cette organisation a dû faire face à de nombreuses difficultés et a permis de nombreux développements dans divers domaines. Je pense qu'elle souffre plus de l'attitude de certains Etats qui ne respectent pas ces résolutions, que de sa structure en elle-même. Je finirais en disant qu'il serait préférable d'être vigilant sur les modifications qui seront apportées: par exemple, plus de pays au Conseil de Sécurité égal plus de pays ayant un droit de veto..... et de fait moins de décisions prises......

Écrit par : fxrd | 24 septembre 2005

Je voudrais signaler le lancement de la branche Byron Bay (australia) du governement mondial virtuel (www.upworldgov.org) dont il est question dans un commentaire precedent.
Vous pouvez vous rendre compte des progres locaux sur www.upbyron.com

Cet initiative est en train de generer un grand enthousiasme. J'espere qu'elle vous inpsirara aussi.

Jarel

Écrit par : jarel | 12 décembre 2006

Les commentaires sont fermés.