Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 juin 2006

GAY PRIDE de Paris.... entre politique et revendications

medium_DSCF9033.jpgCe samedi 24 juin a eu lieu la Marche des Fiertés gay et lesbienne: 600 000 à 800 000 personnes ont participé à cette marche. Très politisée, on a vu de nombreux hommes politiques. A côté des habitués de la Gay Pride (Jean-Luc Roméro, Bernard Delanoë et Jack Lang), on a pu notamment voir la très remarquée présence de François Hollande. Malgré un char UMP pour la première fois, nombreux ont critiqué le peu de considérations envers les homosexuels de la droite, Nicolas Sarkozy étant biensûr le premier visé.

J'aimerai simplement faire quelques petites observations sur cet évènement, en me basant sur les reportages télévisuels, n'ayant pas participé à cet évènement.

- tout d'abord, j'avoue mon étonnement par le peu de place consacré par les médias pour l'évènement, malgré la forte présence des politiques. On a essentiellement pu voir l'intervention de François Hollande  et de Jean-Luc Roméro; mais aucune intervention développant réellementmedium_DSCF9155.jpg le but de cette marche.... enfin, cela paraît assez normal aussi puisque le journal de 20h a consacré plus de 15 minutes au rappel du futur match de football de la France contre l'Espagne... ne laissant alors que 3-4 minutes pour cette autre information!

- je voudrai reprendre l'intervention de Bernard Delanoë qui m'a semblée très objective. Il a apprécié la forte présence des politiques... mais a souligné que cette présence était nouvelle tant pour la gauche que pour la droite; et qu'elle devait être sincère!

- ceci nous permet d'en venir aux revendications! Biensûr, les élections présidentielles de 2007 étaient omni-présentes... Les homosexuels ont revndiqué l'égalité des droits: mariage et homoparentalité. Rappellons une énième fois que de nombreux pays ont déjà ouvert ces droits aux homosexuels (Royaume-Uni, Espagne, Belgique, Canada...), et leur société ne s'est pas écroulée.

medium_DSCF9278.jpg- enfin, je finirai en marquant deux types de participants qui m'ont plus interpellés. D'une part, on a pu voir des familles homoparentales défiler avec leurs enfants. Notons qu'il y aurait au moins 100 000 familles de ce type en France actuellement. D'autre part, la forte présence d'hétérosexuels a été fortement soulignée. Je pense que cette présence d'hétérosexuels dans ce combat est très symbolique: ce combat ne concerne pas uniquement la communauté homosexuelle. Mais au-delà elle montre l'évolution des mentalités et de notre société. J'ai lu dans un commentaire que de bonnes nouvelles en la matière serait les bienvenue face à l'homophobie: en voilà une!

D'autres Gay Pride ont eu lieu en Europe dont à Rome.......

Je vous laisse le soin de compléter cet article en laissant vos réactions et commentaires....medium_DSCF9078.jpg

 

Commentaires

Bonjour.
Il n’y a pas grand chose à rajouter, ton analyse est déjà très complète à mon avis… Je ne savais pas que l’UMP avait participé cette année.
Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a récemment demandé une analyse à son ancien ministre de l’éducation sur la question afin de prendre position (certainement pour sa campagne de 2007) afin justement de répondre aux attaques de la communauté gay à ce sujet…
Ce n’est pas pour me faire de la pub (mais un peu quand même), mais je posterai une chronique là-dessus demain.

Écrit par : Bastogi | 26 juin 2006

Dans son intervention Télé, Jean-Luc Roméro a rappelé cette initiative de Nicolas Sarkozy. Il a d'ailleurs lu un passage de cette demande marquant la sincérité de l'amour entre homosexuels. Cette étude a été demandé à Luc Ferry.
Après avoir annulé la rencontre avec l'Inter-LGBT alors que le PS, l'UDF et les autres partis ont honoré leur rendez vous, cette étude semble le geste politique minimum que pouvait faire Nicolas Sarkozy.
J'attends ton article avec impatience!

Écrit par : fxrd | 26 juin 2006

pour avoir participé a de nombreuses gay pride (marches machin comme ils disent) dans de nombreuses villes et depuis assez longtemps, je suis ravi de voir que les revendications s'enracinent, se politisent, s'ouvrent... il est evidemment flagrant de voir l'absnec de la droite... ou ses restes...
les revendications gay servent aussi de support a d'autres revendications, comme les questions feministes avant les questions homosexuelles

Écrit par : roi bourdieusien | 26 juin 2006

Je partage tout à fait ton commentaire mon cher François-Xavier...

Bises,
Christophe

Écrit par : christophe BENAZETH-GUILLAMON | 27 juin 2006

Certains ronchons se plaignent d'une trop grande visibilité, visibilité par ailleurs qui fausserait la réalité...

FX trouve que la visibilité est trop faible ! En toute objectivité, elle n'est pas assez présente : vois-ton beaucoup de couples homosexuels dans la rue ? Quand on les voit à la télé, est-ce pour parler d'autre chose que de la difficulté à vivre ses sentiments ?

Si l'on prend acte de l'omniprésence de l'hétérosexualité à la TV, dans la rue, la publicité... et la discrimination subie par les homosexuels, alors oui il y a du travail à faire.

Certains critiquaient aussi une visibilité qui ne reflète pas la réalité de l'homosexualité. Au contraire, tous les genres sont présents, tout du moins ceux qui se donnent la peine de s'y déplacer, y compris les hétéros gay-friendly qui soutiennent la lutte pour les droits.

Écrit par : Titem | 28 juin 2006

Bine sûr , il ne faut pas être naif si la situation des homos s'est améliorée : dépénalisation , pacs , loi contre l'homophobie c'est grâce aux gay pride . On n' a rien sans rien .
Je suis sûr que Ferry va nous pondre une union civile communautariste à l'anglaise alors que c'est contraire à notre tradition d'égalité des citoyens .
Les homophobes pourront dire , les homos ont leur os à ronger mais ils n'auront pas le VRAI mariage .
Il faut se mobiliser pour le même mariage républicain que les coupels hétérosexuels . C'est un symbole fort contre les homophobes .

Écrit par : Têtuniçois | 13 juillet 2006

Les commentaires sont fermés.