Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 février 2006

Technologie antijeunes!!!

Je me permets de retranscrire l'article du Figaro que je trouve vraiment insolite!!!!!

Vous pouvez trouver cet article avec le lien suivant: http://www.lefigaro.fr/international/20060217.FIG00000018...

Les Britanniques inventent l'ultrason antijeunes
Jacques Duplouich
17 février 2006



Les «jeunes» qui, assemblés dans les lieux publics, n'aiment rien tant que de s'affirmer bruyamment pour ennuyer le bourgeois, vont devoir modifier leur comportement en Grande-Bretagne. Howard Stapleton, un ingénieux sujet de Sa Très Gracieuse Majesté, a mis au point un répulsif acoustique imparable qui chasse les fauteurs de troubles en émettant des sons à haute fréquence uniquement audibles par les ados, à partir de 12 ans, et les jeunes adultes jusqu'à l'âge de 22 ans. Environ ! La capacité auditive varie selon les individus, bien sûr.

Le bruit émis par le Sonic Teenager Deterrent confectionné par Stapleton et qu'eux seuls peuvent ouïr, pour des raisons physiologiques liées à l'âge, est tellement insupportable qu'ils sont contraints de décamper sur-le-champ. Les vibrations rien moins qu'harmoniques de 80 décibels sur une longueur d'ondes pouvant aller jusqu'à 16 kHz évoquent le bourdonnement d'un moustique pris de frénésie amoureuse ou le gémissement d'un violon entre les mains d'un débutant de trois ans hyperactif, c'est selon. Insoutenable, en tout cas.

Electronicien autodidacte, Howard Stapleton a confectionné son mécanisme sonore, dans sa chambre, après s'être lassé du comportement des sauvageons des environs qui lui gâtaient l'existence non moins que celle des commerçants voisins. Son arme de dissuasion auditive testée sur ses propres enfants n'affecte pas l'oreille des adultes et s'avère sans danger sur la santé de ses victimes. Elle a été expérimentée à grande échelle, et avec succès, dans le comté de Staffordshire (Midlands) sous l'autorité de la police qui s'en fait le VRP.

Les propriétaires de magasins sont enthousiastes, malgré son prix de 622 livres (900 €). Il suffit, lorsqu'un groupe trouble la quiétude, de faire fonctionner la boîte noire à répulsion acoustique – réglable à volonté et fixée à l'extérieur de leur négoce – pour provoquer la dispersion des trublions.

Du coup, le conseil municipal de Rochdale, dans le Lancashire voisin, a décidé de s'en équiper. C'est propre, sans danger et moins cher que la police. L'appareil est promis à un bel avenir au Royaume-Uni. Dans le proche outre-mer, les perspectives sont aussi séduisantes. La France, ses banlieues sensibles et ses écoles à problèmes, notamment, représente un marché inépuisable.




Le plus important maintenant est de savoir quelles utilisations vont être faites de cet appareil qui arrivera forcément en France.... Protection des commerces? protection des fameux halls d'entrée? utilisation sur les parvis des écoles? utilisation dans les banlieues sensibles? Et pouquoi pas une utilisation policière pour disperser les manifestations soutenues par les lycées, étudiants ou pour mettre fin à une rave-party????

A suivre!


Commentaires

est-ce une arme? a-t-on le droit de se faire justice soi-meme?

si la nuisance repond a la nuisance quand la nuisance finira-t-elle?

Écrit par : Remi | 19 février 2006

Tiens Rochdale... J'y suis allé il y a quelques années (souvenirs, souvenirs...).

Un épouvantail sonore pour éloigner les jeunes ? Pourquoi pas puisque cela semble inoffensif ; mais à utiliser avec précaution.

Dans le même registre, j'ai entendu -mais je ne saurais plus dire où- que certaines unités de police étaient pourvues d'émetteurs à micro-ondes permettant de chauffer à distance les métaux (montre, chaînes, bracelets, colliers, bagues...) afin de disperser des manifestations.

Écrit par : Titem | 25 février 2006

Les commentaires sont fermés.