Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 octobre 2006

Marie Besnard: "la bonne dame de Loudun" ou "Marie l'empoisonneuse"

medium_103.jpgUn téléfilm diffusé par TF1 le lundi de la semaine dernière (1ère partie) et ce lundi dernier (2ème partie) retrace l'histoire de Marie Besnard, et notamment l'épisode judiciaire. Le personnage de Marie Besnard est joué par Murielle Robin.

Cette femme fut au centre d'une des énigmes judiciaires de la France du XXème siècle. Tantôt surnommé la "Bonne dame de Loudun" tantôt "Marie l'empoisonneuse", on la soupçonne d'avoir empoisonné, à Loudun, douze personnes de son entourage dont son mari, sa mère et son père. Elle est inculpée en juillet 1949 pour empoisonnement avec la circonstance aggravante de parricide et matricide. Ses mobiles seraient l'argent et la passion (avec un ancien prisonnier allemand).

L'affaire part de la rumeur qui dénonce Marie Besnard comme meurtrière de ces personnes, qu'elle aurait empoisonné à l'arsenic. Les procès sont symbolisés par les difficultés autour des preuves scientifiques liées à la présence d'arsenic dans le corps des victimes. Expertises et contre-expertises entraîneront l'allongement des délais des procès. Il y eut 3 procès (à Poitiers et Bordeaux) durant plus de dix années. Elle sera d'ailleurs incarcérée d'abord à Poitiers puis à Bordeaux, avant d'être libérée en 1954 en attente de son dernier procès. A sa libération, elle retourne chez elle à Loudun. Pour sa caution, le chanteur Charles Trenet se proposera de la payer.

La bataille des experts sèmera le trouble. Concernant l'accusé, la psychatrie la décrit comme "anormalement normale". La presse s'intéressera à l'affaire qui passionne les français. L'épisode judiciaire prendra fin le 12 décembre 1961 lorsque la Cour d'Assises de Gironde prononce son acquittement.

Cette affaire soulève beaucoup de questions.... le poid et l'influence de l'opinion publique ainsi que des médias dans les affaires judiciaires; le danger de la rumeur et des corbeaux; le délai raisonnable du procès; la preuve scientifique  ......  ainsi que le risque de l'erreur judiciaire. Des questions qui semblent se poser encore aujourd'hui....

Pour ceux qui ont été intéressés par le téléfilm, je vous conseille de prendre un moment pour visionner les véritables images de Marie Besnard et de cette affaire. On peut voir notamment son arrivée à la Cour d'Assises ou son retour à Loudun (http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?full=marie%2...). Notons que cette affaire fera l'objet de nombreux ouvrages.

 

 

Commentaires

Cher François-Xavier,

Cela restera une énigme du XX è siècle tout comme les affaires Dominici & du petit Grégory !!!

Amitiés,
Christophe

Écrit par : Christophe Bénazeth-Guillamon | 03 octobre 2006

la jalousie des gens font beaucoup de choses je pense que c ette b dame ny et pour rien elle avait un amant et alors a lepoque les gens et arieré il avait pas bonne consience c ette femme et decedé qu on la laisse reposé en paix

Écrit par : dupont monique | 25 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.